Légende du pendu dépendu :  Murat  

 

                                                                              Murat (Cantal 15)

                                                            église collégiale Notre-Dame des Oliviers

                                                                                  tableau

 

  Dans une chapelle de l’église, un tableau d’un artiste espagnol (offert au 17e siècle par le sieur Malasagne).

 

  Parti pour une exposition à Saint-Jacques-de-Compostelle de plusieurs mois, le tableau "Saint Jacques le majeur révéré par six pèlerins" a retrouvé sa place en la collégiale Notre-Dame-des-Oliviers, entre les statues de Saint Joseph et de Sainte Thérèse d'Avilla.

 

  Attribuée pour la première fois en 1922, au titre des Monuments historiques, sous un mauvais nom, la toile a de nouveau été classée sous son vrai nom en 1969 par l'inspecteur Enaud.

  Malheureusement, c'est le deuxième classement qui a été balayé en 1977 et cela conduit aujourd'hui à de nombreuses confusions.

 

               "Saint Jacques le majeur révéré par six pèlerins" ; en arrière plan, à gauche, le pendu à une potence, un repas; et à droite, le pendu dépendu.

 

              

 

       

                                                                ------------------------------------------------------------

    

  retour à Q.Culture Histoire

              Le pendu dépendu 1

              Le pendu dépendu 2

              Le pendu dépendu 3 : études locales

              Le pendu dépendu 4 : études générales

  

                                                                  delhommeb at wanadoo.fr -  01/01/2022