Equipement : liste (Gilles)

 

                                     Forum Les Amis du Chemin de Saint-Jacques / Pyrénées-Atlantiques

                                                                                   Equipement   

 

  Voici ma liste exhaustive 5 kilos

  eh oui, les 5 kilos, c’est poids du sac compris, pas le poids de l’eau quand même.

 

  Le sac : 22 litres me suffisent dans un Osprey Hikelite 26, avec l’eau ça me fait 24 litres

 

  Une pochette souple transparente :

- un petit flacon souple avec un détergent quelconque (douche, lessive)

- 6 mini pinces à linge

- 4 bouchons d’oreille en mousse

- un masque pour les yeux

- une brosse à dents

- un tube échantillon de dentifrice rempli à fond

- un mini-stick déodorant pierre d’alun du Panama 30g

- un rasoir (pas de mousse à raser)

- un tout petit coupe-ongles

- un pulvérisateur 20 cl rempli de répulsif à punaises de lit

 

  2 sacs en filet 4l de Sea To Summit pour y répartir le linge.

- Une paire de chaussettes Monnet bambou

- Un boxer M’s Essential Boxer Briefs - 3 Inch

- Un tee-shirt Asics ou Odlo une taille trop grande

- Une "deuxième peau" mérinos Ortovox/Odlo/Icebreaker (pas trop chaude et manches courtes, ou plus chaude et manches longues, selon les probabilités température au moins 3 nuits de suite)

- Une paire de gants Windstopper et mérinos, plus ou moins chaude selon saison

- Un pantalon special trek stretch beige très clair et très léger

- Une chemise Patagonia Sol Patrol manches longues protection UV 50+

 

  Plus

- Un sac en soie, le plus grand modèle et rectangulaire (pas sarcophage)

- Une veste de pluie et coupe-vent goretex à fermetures éclair étanche, shell Beta AR Arc’Teryx (le prix s’oublie, la qualité reste : elle a 11 ans et des dizaines de treks dans le tissu)

- Une paire de sandales de bivouac Trek500 Décathlon

- Une petite écharpe genre chèche avec de la soie

- Un parapluie télescopique Euroschirm Light Trek Ultra, version protection UV 50+ (ombrelle)

- Un sac de pluie pour le sac à dos

- Un chapeau de soleil, très couvrant, très léger, et de couleur claire

- Une poche à eau Hydrapak de 2 l

- Une frontale Petzl Zipka 300 + 2 piles AAA neuves

- Un couteau suisse Victorinox avec scie, ciseaux et pince à épiler

- Une fourchette-cuiller Optimus titane

- Un petit briquet

- Un éclairage led arrière à clipser Vélo Led CL500 Décathlon

- Un chargeur du smartphone

- Une batterie Anker PowerCore ultracompacte 3350 mAh

- Une petite boite souple avec un lot de pansements plaies superficielles et pansements hémostatiques, quelques Compeed, un tube 30g de Bétadine povidone iodée en gel, un tube 30G de solution asséchante éosine à 2% en gel (à défaut les minidosetttes de chez Mercurochrome)

- Une petite boite souple avec un petit tube de Biafine, un petit tube de Mupiderm, d’Ibufetum, un petit tube de vaseline.

- Une petite boite souple contenant mon traitement de fond quotidien, prévoir quantité 1/3 supérieure à la durée de trek estimée, et ordonnance justificative, + somnifères

- Une credencial, de la Catedral de Santiago !

 

  Et sur moi :

- Même tenue vestimentaire de base que dans le sac : chemise manches longues boxer chaussettes pantalon long

- Une casquette Stetson Datto Army

- Une polaire légère Arcteryx mi-saison - ou une Aigle un peu plus chaude et avec doublure à l’intérieur des manches (protège les bras du vent)

- Bandana

- Chaussures Meindl Arizona 3000, 100% cuir, 0% goretex (on les trouve encore en Allemagne, n’est plus fabriqué - à défaut : le modèle phare des caminos : Lowa Renegade Mid)

- Petit porte-cartes transparent (dans une poche invisible de la chemise) avec carte d’identité + carte européenne d’assurance maladie + carte de crédit + 2 billets de 50 euros (réservés Mayday)

- Petit carnet + petit stylo (qui ferme bien)

- Smartphone étanchéité IP67

- du liquide, toujours mini, une cinquantaine d’euros

- Un tube d’Efferalgan Odis

- Un peu de PQ

- Montre Suunto Core

 

  (et j’ajoute sans honte mon gri-gri, mes chewing-gums et mes clopes+briquet)

  

  Gilles

                                                                              * * *

  PS : depuis cette liste, j’ai supprimé encore des choses (détergent, répulsif, masque, écharpe, couteau, éosine, mupiderm, vaseline)  et pinaillé sur les emballages. Ça n’a l’air de rien, mais les petits ruisseaux…

  Avant de partir il y a 2 semaines, mon sac faisait 4,1 kilos sur la balance. Ça peut laisser dubitatif, mais c’est la réalité !

  Sans se casser la tête, le truc qui fonctionne, c’est de faire son sac, puis de tout ressortir, regarder la moindre chose, et se demander comment s’en passer. Si on la perd, est-ce qu’on devrait abandonner ?

 

  Gilles

                                                                   ------------------------------------------------------

    

  retour à  Q.Pratique départ

  

                                                                  delhommeb at wanadoo.fr -  01/03/2022