Pèlerin à Assise - Quintavalle - St Nicolas - Porta Perlici (Desbonnets) (fr)   

 

                                               Pèlerin à Assise - Quintavalle - St Nicolas - Porta Perlici (Desbonnets)

 

     MAISON de BERNARD DE QUINTAVALLE

 

  Il y avait déjà deux ans que François menait la vie pénitente, et il était toujours seul. Bernard de Quintavalle fut le premier à le rejoindre, et c'est dans cette maison, la sienne, que se décida la première vocation franciscaine.

 

- Bernard de Quintavalle fut le premier -

 

  "Le premier, frère Bernard, avait remarqué la persévérance et la ferveur que François manifestait dans le service de Dieu, c'est à dire, comment et à grand peine, il réparait des églises détruites, et quelle vie rude il menait, alors qu'on savait bien qu'il avait vécu confortablement dans le monde. Bernard résolut alors de distribuer tous ses biens  aux pauvres et de s'attacher fermement à François pou la façon de vivre  et celle de s'habiller..." (Légende des Trois Compagnons 27-28)

 

  Cette maison se trouve via Bernardo da Quintavalle.

  Pour s'y rendre; si l'on est Piazza del Comune, prendre la Via Portica, puis tourner à gauche Via S.Gregorio;

  Si l'on est Place de l'Evêché, remonter cette place jusqu'à son extrémité la plus haute puis tourner à gauche.

 

  "Bernard de Quintavalle reçut ici saint François. Après le souper, au cours de la nuit, il le vit en extase" (traduction de la plaque apposée au dessus de la porte).

                                                                                       ------------------

 

     SAINT NICOLAS

 

  Au coin de la Piazza del Comune (à l'emplacement de l'actuel Hôtel des Postes) s'élevait l'église Saint Nicolas.

 

- L'Evangile consulté -

 

  Après que Bernard de Quintavalle eût fait part à François de son désir de suivre le Christ pauvre, l'un et l'autre voulurent trouver confirmation de ce désir dans l'Evangile.

 

  "Le matin donc, ils se levèrent et, en compagnie d'un autre homme, appelé Pierre, qui lui aussi désirait devenir frère, ils se rendirent à l'église Saint-Nicolas, sur un des côtés de la place d'Assise. Ils entrèrent pour prier et, parce qu'ils étaient sans instruction et ne savaient pas où trouver la parole de l'Evangile sur la renonciation au monde, ce qu'ils demandaient au Seigneur c'était qu'il daigne leur montrer sa volonté dès la première ouverture du livre. Leur prière terminée, le bienheureux François prit le livre fermé et, agenouillé devant l'autel, il l'ouvrit. A la première ouverture se présenta ce conseil du Seigneur: Si tu veux être parfait, va, vends tout ce que tu possèdes, et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor au ciel... (Légende des Trois Compagnons 28-29)

 

  Il n'en reste aujourd'hui qu'une belle crypte à colonnes et voûte d'arêtes (entrée au n° 2 de la Via Portica), où sont aménagés un musée lapidaire et l'accès aux restes d'un Forum romain.

                                                                                      ------------------

 

     PORTA PERLICI

 

  Il s'agit de l'ancienne Porta Perlici qu'il faut chercher au bout de la Via Porta Perlici. Une inscription indique qu'elle fut ouverte dans la vieille enceinte en 1199 pour permettre "d'aller dans les Marches".

 

- Les chevaliers ramenèrent donc le malade -

 

  François franchit souvent cette porte qu'il avait vu percer dans sa jeunesse. En particulier, c'est par là qu'il regagna Assise lors de son dernier voyage, au cours duquel les chevaliers qui l'accompagnaient furent contraints de demander l'aumône.

 

  " ... Les chevaliers ramenèrent donc le malade. Au cours du voyage, ils firent halte dans un bourg du territoire d'Assise pour le repas. Le bienheureux François descendit chez un homme du pays qui le reçut avec joie et charité. Les chevaliers parcoururent tout le village pour acheter des provisions; ils ne trouvèrent rien. Revenus près du bienheureux François, ils lui dirent comme en plaisantant: Frère, il va falloir que vous nous donniez de vos aumônes, car nous n'avons rien trouvé à acheter. Le bienheureux répondit, dans un grand élan spirituel: Si vous n'avez rien trouvé, c'est que vous mettez votre confiance en vos mouches, c'est-à-dire en vos deniers, et non pas en Dieu. Mais retournez sans rougir dans les maisons où vous êtes passés; au lieu de demander des marchandises à acheter, demandez des aumônes pour l'amour de Dieu. Le Saint-Esprit agira en eux, et vous trouverez de tout en abondance." (Légende de Pérouse 59)

                                                                                          

  Le samedi qui précède le premier dimanche de septembre, un groupe de cavaliers assisiates gagne Satriano. Ils en reviennent le lendemain en un cortège folklorique, la Calvacata, qui célèbre cette fête du "retour de François".

  http://www.montesubasio.it/en/satriano-cavalcade/ (en)

                                                                  ---------------------------------------------------------

    

  retour à Assisi ville et environs

  

                                                                  delhommeb at wanadoo.fr -  01/03/2020