Pèlerin à Assise - Ste Claire (Desbonnets) (fr)  

 

                                                             Pèlerin à Assise - Ste Claire (Desbonnets) (fr)

 

  SAINTE-CLARE

 

  La basilique Sainte-Claire,  qui fut commencée en 1257 et consacrée en 1265, se présente comme une réplique de l'église supérieure de San Francesco. A l'extérieur, les trois arcs-boutants, ajoutés à la fin du XIVe siècle, tirent de leur maladresse architecturale un effet de puissance qui n'est pas sans charme et qui contribue à former l'aspect très caractéristique de cette église.

  Elle fut bâtie sur l'emplacement d'une autre église dédiée à Saint-Georges, et qui était alors située hors des murailles de la ville. C'est dans cette église que François, enfant, avait appris à lire; c'est là que, mort, son corps reposa de 1226 à 1230; c'est là que le pape Grégoire IX le canonisa en 1228; c'est là, enfin, qu'à son tour, reposa le corps de Claire jusqu'à l'achèvement de l'église actuelle.

                                                                                       * * *

  SAINTE-CLAIRE - En noir les restes de l'église Saint-Georges. - A : le Crucifix de Saint-Damien. - B : Le trésor des reliques. - C: La Chapelle du Saint Sacrement - D : Le tableau de sainte Claire. - E : Le grand Crucifix. - F : La Nativité. - G : La vierge au rideau. - H : La Chapelle Sainte-Agnès.- I : Vers la crypte.

 

  De cette église Saint-Georges, il ne reste probablement qu'une partie du mur Sud des chapelles latérales (en noir sur le plan) : c'est là qu'on se dirigera d'abord.

 

  Contre la paroi vitrée qui clôt la chapelle du Saint-Sacrement se trouve le Crucifix (A) que François entendit en 1205 à Saint-Damien, et devant lequel il aurait formulé la prière suivante :                                  

  "Dieu très haut et glorieux, / viens éclairer les ténèbres de mon cœur; / donne-moi une foi droite, / une espérance solide / et une parfaite charité; / donne-moi de sentir et de connaître, / afin que je puisse l'accomplir, / ta volonté sainte qui ne saurait m'égarer. / Amen."  (Prière devant le Crucifix de Saint-Damien)     

                                

  Au fond de cette chapelle (B) sont conservées d'émouvantes reliques, en particulier, le bréviaire dans lequel François et ses compagnons récitaient l'Office. Sur la première page de ce bréviaire, frère Léon a transcrit la note suivante : 

  "Le bienheureux François se procura ce bréviaire pour ses compagnons, frère Ange et frère Léon, et il voulut s'en servir, tant qu'il fut en bonne santé, pour dire toujours l'office, comme cela est prévu par la règle. La maladie l'empêcha ensuite de le dire, mais il voulut alors au moins l'entendre. Il y fut fidèle toute sa vie...."           

                                        

  La crypte                                       

  Aménagée autour du tombeau de sainte Claire, la crypte garde le caractère de l'époque où elle a été construite. Faisant abstraction des marbres ou des dorures, on ira voir, en montant un petit escalier en colimaçon, le sarcophage où fut retrouvé le corps de la Sainte en 1850. Intact à ce moment-là, il se décomposa lentement. On a cependant pu faire un moulage des os de la face, et reconstituer ainsi la forme légèrement asymétrique du visage de Claire. On a pu aussi, d'après les restes identifiables du squelette, évaluer la taille de la défunte: 1m 55, ce qui correspond bien à la dimension du sarcophage vide.

  Actuellement, tout ce qui subsiste du corps de Claire est renfermé dans une figurine revêtue de l'habit monastique, ce qui permet d'imaginer celle qui fut la parfaite disciple de saint François.

  La châsse en verre et en pierre du Subasio remplace avantageusement l'ornementation de cuivre doré du XIXe siècle. De même, la planche de bois brut sur laquelle repose la "petite plante du bienheureux Père François" est plus conforme à l'esprit de pauvreté et d'humilité de celle dont l'esprit rayonne encore de par le monde, et dont la Règle, retrouvée dans un pli de son vêtement, fait vivre encore aujourd'hui, des milliers de Clarisses fidèles au charisme de leur Mère.

                                                                 ----------------------------------------------------------

    

  retour à Assisi ville et environs  

  

                                                                  delhommeb at wanadoo.fr -  01/03/2020