Espagne juin 2021 (ambassade)  

 

                                                                        Espagne juin 2021 (ambassade)

 

  Covid-19, à savoir pour tout déplacement entre la France et l’Espagne (Ambassade de France en Espagne)

  

  1/ Entrée sur le territoire français

 

  Les voyageurs de onze ans ou plus en provenance d’un pays de l’espace européen ont l’obligation de présenter :

- soit la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites pour l’un des vaccins homologués par l’agence européenne des médicaments (schéma vaccinal complet, datant de plus de 14 jours (AstraZeneca, Pfizer ou Moderna) ou de plus de 28 jours (Janssen, vaccin unidose).

- soit le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique (TAG, pour ce dernier : détection de la protéine N du sars-cov 2) réalisé moins de 72 heures avant le départ.

 

  Les justificatifs peuvent être présentés sous format papier ou numérique (application Tous Anti-Covid ou tout autre support numérique).

 

  Cette obligation ne concerne pas les déplacements des professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité et les déplacements par voie terrestre suivants

- déplacements d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour du lieu de résidence ;

- déplacements professionnels dont l’urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d’un test ou examen de dépistage.

 

  À partir du 1er juillet, le pass sanitaire sera reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen.

 

  Le certificat pourra intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement de la Covid de moins de 6 mois.

 

  Pour tous les autres pays, notamment ceux classés « orange » pour des raisons sanitaires, il convient de consulter les conseils aux voyageurs pour le pays concerné.

 

  Sur l’ensemble du territoire métropolitain, certaines restrictions, bien qu’allégées depuis le 19 mai 2021, sont toujours en vigueur.

 

  L’évolution positive de la situation sanitaire mène à l’adaptation de certaines mesures restrictives :

- depuis le 17 juin, le port du masque en extérieur n’est plus obligatoire sauf exceptions (regroupements, files d’attente, marchés, stades…). En revanche, le port du masque dans les milieux clos reste obligatoire (entreprises, magasins, transports…) ;

- le couvre-feu est levé depuis le 20 juin ;

- les jauges pour l’accueil du public sont maintenues jusqu’au 30 juin.

 

  Les informations générales sur la situation en France sont accessibles sur le site de l’Elysée et sur celui du gouvernement.

 

  Français résidents à l’étranger, en voyage ou de retour de l’étranger, ressortissants étrangers, retrouvez les réponses aux questions que vous vous posez dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 sur la page dédiée du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

 

  2/ Entrée sur le territoire espagnol

 

  Une stricte limitation des déplacements s’impose pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde, du fait de la circulation très active du virus de la Covid-19 et de ses variants (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies). Dès lors, tout déplacement international - depuis l’étranger vers la France et de la France vers l’étranger - est strictement encadré jusqu’à nouvel ordre.

 

  Il convient ainsi de s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur et des modalités d’entrée en France après un séjour en Espagne en se référant notamment à l’alerte Covid-19 des conseils aux voyageurs.

 

  Tout passager devant se rendre en Espagne par avion ou par bateau, y compris en transit, doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.

 

  En outre, les obligations suivantes s’appliquent aux voyageurs, quels que soient leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé « à risque », selon la liste du ministère de la Santé espagnol. Elles concernent donc les voyageurs en provenance de France.

 

  Toute entrée sur le territoire espagnol par voie aérienne (aéroports), maritime (ports) ou terrestre est soumise à la présentation de l’un de ces documents, sous format numérique ou papier :

- soit un certificat justifiant d’une vaccination complète contre la Covid-19 depuis au moins 14 jours. Il doit notamment faire mention de la date de vaccination effectuée, du vaccin administré et du pays de vaccination,

- soit un certificat de test de dépistage d’infection active, avec résultat négatif, délivré dans les 48h précédant l’arrivée sur le territoire. Il peut s’agir d’un test NAAT (test de détection ARN du Covid-19 : RT-PCR, TMA, LAMP, NEAR…) ou d’un test antigénique inclus dans la liste de la Commission européenne.

  Les tests salivaires dont le prélèvement n’a pas été effectué en laboratoire, mais à domicile, n’autorisent pas le voyage, ni les « tests rapides » en pharmacie, qui ne donnent pas lieu à un résultat écrit. Le certificat doit notamment comprendre le numéro de document d’identité ou de voyage de la personne testée ;

- soit un certificat de rétablissement de la Covid-19, valable 180 jours après le 1er test de diagnostic positif. Ce document doit notamment mentionner la date du premier test positif, le type de test réalisé ainsi que le pays où ce certificat a été délivré.

 

  Ne sont pas concernés par la présentation de l’un de ces certificats : les enfants âgés de moins de douze ans ; dans le cadre d’une entrée sur le territoire par voie aérienne ou maritime, les voyageurs en correspondance aérienne (transit) et les équipages des moyens de transport internationaux dans le cadre de leur activité ; s’agissant de l’arrivée par la route, les professionnels du transport routier entrant en Espagne dans le cadre de leur activité, les travailleurs transfrontaliers et les résidents de la zone frontalière pour des déplacements ne dépassant pas un rayon de 30 km de leur lieu de résidence.

 

  Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non-présentation d’un de ces documents. Ceux-ci doivent être rédigés en espagnol, en français, en allemand ou en anglais.

 

  Enfin une mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est applicable qu’aux seuls voyageurs en provenance d’Inde, y compris via un autre pays.

 

  L’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la « nouvelle normalité », qui prévoient notamment :

- le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les transports publics, ainsi que dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels, les commerces et les plages, lorsqu’une distance d’un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes ;

- le port du masque obligatoire dans les véhicules, si les passagers ne résident pas dans le même foyer ;

- le respect des gestes barrières ;

- la tenue de registres de passagers par les opérateurs de transports, conservés pendant quatre semaines.

 

  La mobilité entre communautés autonomes est autorisée, mais des confinements locaux peuvent être maintenus. Plus aucun couvre-feu n’est en vigueur. Les réunions entre personnes ne vivant pas au sein du même foyer restent limitées, en fonction des communautés.

 

  La situation évoluant rapidement, il est recommandé de s’informer régulièrement des dispositions prises par les autorités nationales et locales et de s’y conformer strictement, sous peine de fortes amendes, en consultant le site du ministère espagnol de la santé

 

  Le transit par l’Espagne par voie terrestre et aérienne est possible.

                                                                    -------------------------

 

  Détail des règles en vigueur dans les différentes Communautés Autonomes :cf pour chacune des régions

- Communauté de Madrid

- Catalogne

- Andalousie

- Aragon

- Baléares

- Canaries

- Cantabrie

- Castille-La Manche

- Castille-et-Léon

- Murcie

- Navarre

- Pays Basque

- La Rioja

- Communauté valencienne

- Galice

- Estrémadure

 

  Pour rappel, les services des Consulats généraux de France à Madrid et à Barcelone fonctionnent selon un rythme adapté à la situation sanitaire.

 

  Par ailleurs, il convient de s’informer sur l’évolution de la situation sanitaire et les consignes des autorités locales sur les sites du ministère de la Santé (en espagnol) (en espagnol).

 

  Pour contenir la propagation du virus, il est impératif de suivre les recommandations des autorités sanitaires espagnoles.

 

  Ce lien donne accès aux numéros de téléphone des services d’information, mis en place par chaque communauté autonome. Le 112 est réservé aux urgences. [1]

 

  Il est recommandé de consulter régulièrement le site internet du Consulat général et les réseaux sociaux de l’Ambassade de France en Espagne, notamment Facebook et Twitter pour des informations en direct.

 

  Le guide du touriste français en Espagne (au temps de la Covid-19) peut être téléchargé.

 

  [1] En cas d’urgence seulement, composer le 112.

 

  En cas de symptômes plus légers, merci de prendre contact avec les différents numéros dédiés au coronavirus dans les communautés autonomes :

                                                                -------------------------------------------------------------

 

    

  retour à Q.Pratique info  

  

                                                                  delhommeb at wanadoo.fr -  25/06/2021